Contact

egeplast

Gestion de l'énergie

Lors de la fabrication des tubes PE, l’exploitation des extrudeuses est électrique. Pour éviter les pertes de transmission de l’électricité transformée, les transformateurs sont placés à proximité directe des extrudeuses. Ces derniers sont des transformateurs modernes refroidis à l’air afin que soient éliminés tous risques inhérents aux systèmes refroidis à l’huile.

Le vrai défi énergétique est cependant le refroidissement des lignes de production. Il est nécessaire de réduire la température des tubes extrudés pendant leur progression sur l’installation. Cette opération requiert des quantités d’eau de refroidissement considérables dont l’énergie résiduelle est exploitée au maximum. L’eau demeure par ailleurs dans un circuit de refroidissement fermé. Le système de refroidissement repose sur trois piliers : si la température extérieure est basse, des unités de refroidissement par air assurent une grande partie du travail. Lorsque la température extérieure monte, le refroidissement par eau souterraine est activé : circulant à l’intérieur de serpentins posés à deux à trois mètres de profondeur, l’eau de refroidissement est refroidie en traversant la nappe phréatique. Le troisième pilier est un échangeur thermique dont le fluide réfrigérant est de l’eau provenant de la nappe phréatique profonde.

Ce système ultramoderne permet en outre des économies d’énergie non négligeables lors du chauffage des ateliers de production, des bureaux, des locaux sociaux et des sanitaires.

 

La protection de l’environnement et le ménagement des ressources revêtent une importance capitale pour egeplast. Mai 2012 marqua une étape essentielle dans cet engagement :

La certification DIN EN ISO 14001:2009 portant sur les systèmes de gestion de l’environnement fut confirmée et le système de gestion de l’énergie d’egeplast obtint la certification DIN EN ISO 50001-2011. egeplast se positionne ainsi comme pionnier en matière d’efficacité énergétique. En l’espace de deux ans, l’entreprise est parvenue à réduire de façon substantielle les besoins en énergie et en eau liés à la production d’un mètre de tube.