Relining_3StreifenLe retubage (DIN EN ISO 11295) compte parmi les techniques de réhabilitation sans tranchée. Exploitant entièrement ou partiellement la substance d’origine et utilisant le tracé existant, cette méthode permet à la conduite initiale de retrouver sa fonctionnalité. Pré-assemblés en colonne de tuyaux, des tubes plastique sont introduits à l’intérieur de l’ancienne conduite.

Le retubage implique également une diminution de la section fréquemment souhaitée à des fins de réajustement des capacités, par ex. suite au départ d’établissements industriels, d’entreprises ou à un déplacement de population. Du point de vue de la circulation des fluides, les nouveaux tubes présentent des valeurs de résistance comparativement plus faibles. Comme le démontre la pratique, ils permettent souvent, malgré leur section réduite, une augmentation du débit.

Un retubage nécessite le nettoyage préalable de l’ancienne conduite. Un calibrage de la section est ensuite effectué afin de garantir que la section requise par le nouveau tube est présente sur tout le tronçon à rénover. Si besoin est, celui-ci fait l’objet d’une inspection vidéo.

L’introduction est généralement réalisée à partir de fouilles au moyen d’un treuil et d’un câble tracteur. Après la pose, l’espace circulaire présent entre l’ancienne et la nouvelle conduite est ordinairement rempli d’un produit de remplissage. Celui-ci permet une fixation solide du nouveau tube et, constituant un lit, favorise une répartition homogène des charges externes.

Les conduites à manteau de protection sont conçues pour supporter les contraintes inhérentes au retubage et garantissent une parfaite intégrité du tube central, pendant comme après la mise en place.