Ménageant l’environnement et utilisant le tracé existant, la pose par éclatement statique est une méthode destinée au renouvellement sans tranchée de conduites généralement défectueuses ou sous-dimensionnées.

Un dispositif transporteur pousse une tringle à travers l’ancienne conduite à éclater. Une fois que la tringle atteint le puits ou la fouille cible, la tête d’éclatement, le mandrin d’élargissement et la nouvelle conduite y sont fixés. En fonction des conditions, il est possible d’élargir la section pour atteindre jusque 2 sections nominales supplémentaires. Une simple traction statique arrière de la tringle permet d’éclater l’ancienne conduite tout en y introduisant la nouvelle. Les matériaux particulièrement durs, tels l’acier ou la fonte GS, sont sectionnés, tandis que les matériaux cassants (grès, béton, fonte grise, etc.) sont brisés. Les fragments de l’ancienne conduites sont alors compactés dans la terre.

L’opération d’éclatement et d’introduction du nouveau tube expose ce dernier à de fortes contraintes. Les fragments de l’ancienne conduite peuvent provoquer des entailles et des rayures ; par ailleurs, des charges ponctuelles s’exercent. Aussi, la fiche technique GW 323 publiée par la DVGW (Société allemande de l’industrie du gaz et des eaux) recommande l’utilisation de conduites à manteau protecteur.